Grandir ensemble

Grandir ensemble

Dépêche-toi !

En bousculant l'enfant dans son rythme, on génère chez lui du stress.

 

Son cerveau se met à sécréter du cortisol et de l'adrénaline, hormones qui, à forte dose ou de façon prolongée, sont toxiques pour le cerveau car elles détruisent les neurones de celui-ci et entravent ainsi son développement.

 

Le cerveau de l'enfant étant immature et fragile, le stress est d'autant plus nocif pour lui.

 

Par ailleurs, avoir la notion du temps nécessite une certaine maturation cérébrale que le petit enfant n'a pas encore. Être à l'heure ou en retard ne signifie donc rien pour lui...

 

 

Trucs et astuces

 

Il importe de repérer le rythme de son enfant et d'adapter son horaire de réveil en fonction de ce rythme, afin de ne pas le bousculer continuellement.

 

Les matins de semaine sont souvent stressants. Essayons d'y introduire des « bulles » de douceur et de complicité : petit-déjeuner-câlin sur les genoux de Papa ou Maman, habillage « Jacques a dit » (ou en chronométrant ; les enfants adorent les chiffres et les défis !!), aller jusqu'à la salle de bain à cheval sur le dos du parent...

 

Programmer une sonnerie (rigolote, si possible) pour annoncer l'heure du départ pour l'école peut aider à ce que l'enfant accepte mieux ce moment, car cela enlève de la toute-puissance au parent, puisque c'est la sonnerie qui commande... Le parent s'y retrouve donc soumis tout autant que l'enfant.

 

 



02/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres